K-Vélo

1er séjour mouvement-k à vélo & méditation

Elles l’ont fait… 4 jours de vélo parcourus entre Soleure et Yverdon-les-bains par 4 femmes atteintes de cancer. Elles ont pédalé durant 162km sur des vélos… des « vrais »… sans assistance, à la force de leurs cuisses et mollets et aussi beaucoup avec leur mental. Quelle merveilleuse expérience…

C’était la 1ère édition de « mouvement-k à vélo » à laquelle nous avons ajouté de la méditation de pleine conscience animée par Sabrina Tacchini d' »En route pour ici ».

Nous avons parcouru 162km rythmés à nos réveils musculaires, nos méditations 3 fois par jour, nos étirements de fin de journée, nos discussions, nos moments de silence, nos pic-nics de midi et nos repas du soir…

C’était 4 jours intenses, riches de partages et d’émotions à travers des paysages splendides et variés.

Félicitations et MERCI à vous 4, Betty, Bénédicte, Christine et Sabrina.

Témoignages et photos

« Une expérience merveilleuse qui vous a appris la joie du mouvement physique ». « Échange avec d’autres malades et une activité physique passionnante sur une période de 4 jours. » « Alternance optimale entre méditation, exercices de pleine conscience et activité sportive ». « Laetitia sait prendre les participants là où ils sont et les motiver à faire de leur mieux et tout se passe avec facilité et joie. » Ch.

« Et voilà… je viens de raccrocher le téléphone. Je me suis inscrite pour 4 jours de vélo. Oh là là, dans quelle galère me suis-je mise ?

Nous nous sommes retrouvées participantes et organisatrices quelques semaines avant nos 4 jours de vélo pour un premier contact. Une de Genève, une des environs de Berne et une du Jura. Nos deux accompagnantes viennent du Valais. Nous avons fait une marche avec pour moi, la première méditation consciente.

Nous voilà parties, de Soleure à Bienne pour le premier jour.

Toujours soucieuses de notre bien-être, nos accompagnatrices nous encouragent et s’inquiètent de nos petits problèmes, mal aux fesses, à la nuque où autres durant nos kilomètres. Pause midi, nous parlons de tout et de rien. Un sentiment de camaraderie s’est installé dès le début. Est-ce parce qu’un point commun nous rassemble, parce que nous avons toutes un bon caractère, ou les deux ? Chacune d’entre nous à une histoire douloureuse et une appréhension de cette maladie, difficile et différente. Chacune un traitement supporté avec courage et inquiétude des opérations, des marques physiques et psychiques. Après de timides prises de parole sur nos ressentis, notre vécu suite au cancer du sein, il me semble que nous nous confions de mieux en mieux sur la façon que nous avons vécu le séisme sur notre corp et notre esprit. Tout au long de notre pédalage, nous avons été suivies et encouragées, soit par la méditation consciente soit par l’échauffement physique, et les réponses aux réactions que nos corps encore sensibles peuvent nous faire ressentir. Toutes, avons une grande satisfaction d’avoir atteint notre objectif « à vélo 162,7 km » pas rien quand-même et sans panne ni accident. Nous avons passé par de magnifiques paysages.

Bien sûr, des questions restent. Quand et comment reprendre le travail, et, dans quelles conditions ? Comment continuer à vivre sans rester dans l’angoisse du lendemain ? Comment se faire rembourser certains frais dus à la maladie ? Comment obtenir plus qu’un soutien-gorge par année quand vous avez subi une mastectomie ? Bref, autant de soucis et de questions qui vous minent et vous angoissent. Nulle n’a choisie d’avoir un cancer du sein, et pourtant ; il vous faut justifier beaucoup de choses qui devraient aller de soit, semble-il (dans un pays aussi riche que le nôtre). Merci à toutes les personnes qui donnent de leur temps pour soutenir bon nombre de femmes et de familles.

Merci à Laetitia et Sabrina pour leur ténacité et gentillesse.

Faites du sport, bougez. Pour nous cette aventure s’est bien passée, mais toute personne atteinte dans sa santé ni parviendront pas ou auront besoin de plus de soutien.

Félicitation à PEAK et j’espère que les caisses maladies réagiront et rembourseront davantage les efforts faits dans le mouvement ». B.

1ère édition de « mouvement-k à vélo et méditation de pleine conscience. »

Mouvement-k souhaite offrir des possibilités d’activités physiques dans la nature et en montagne au-delà des programmes de reconditionnement physique.

C’est lors d’un coaching avec Sabrina que j’accompagne depuis quelques mois que nous avons découvert que nous aimions toutes les deux rouler à vélo! On s’est alors décidé de proposer un séjour sur les routes de campagne suisse avec méditation de pleine conscience que Sabrina enseigne. Une rencontre qui nous a permis de partager nos passions et d’associer nos compétences professionnelles autour de la maladie.

Cette première édition sera exclusivement féminine et si vous êtes concernée par le cancer et que vous aimez rouler, alors rejoignez-nous!

Si vous souhaitez nous soutenir, alors n’hésitez pas et merci d’avance! L’Association PEAK nous soutient dans ce projet et vous pouvez y faire un don en mentionnant « mouvement-k vélo »:

IBAN: CH79 8080 8008 4643 3285 1

Ci-dessous, je vous laisse lire le témoignage de Sabrina:

Samedi 24 juillet, lors d’une balade de Salvan aux Marécottes, nous nous sommes rencontrées pour préparer le voyage « vélo et méditation » organisé par mouvement-k et En route pour ici.

Nous roulerons du 19 au 22 août de Soleure à Fribourg par les routes de campagne.

Mouvement :  – le fait de déplacer dans l’espace son corps ou certaines parties de son corps

K :   – abréviation pour le mot cancer et pour l’énergie cinétique (= l’énergie d’un corps en mouvement)

« Mouvement-K » est le fruit de 20 ans de pratique en APA, de réflexions, de lectures, d’échanges avec mes coachés et de ma spécialisation en oncologie.

Mon retour en Suisse, après onze ans de vie à l’étranger, est une occasion unique pour moi de partager mes connaissances et mes compétences professionnelles avec des personnes atteintes dans leur santé et spécifiquement de cancers.

L’activité physique adaptée est une option thérapeutique qui a une perspective positive au milieu de tous les autres traitements. C’est la raison pour laquelle j’accompagne ces personnes pour les re-mettre en mouvement afin de les aider à se re-connecter avec leur corps et améliorer leur état de santé et leur qualité de vie.

laet’s move ensemble

%d blogueurs aiment cette page :